Recent Posts

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 25 septembre 2018

Comment résoudre le problème de la buée ?


Principal ennemi des instruments astronomiques, la buée peut rendre votre expérience désagréable. Au cours de vos observations nocturnes, elle risque de nuire à la perception de vos images et peut même abîmer votre matériel. À titre de rappel, cette petite vapeur d’eau qui se condense en fines gouttelettes provient à la différence de température entre certains corps ainsi qu’à l’humidité diffusée dans l’air. 

En général, on les trouve sur les oculaires ou les miroirs d’un matériel astronomique. Cela étant dit, l’humidité est l’élément capital qui provoque la formation des moisissures et de la rouille. Afin de lutter contre l’apparition de la buée sur vos optiques, deux solutions se trouvent à votre disposition. D’une part, il est possible de poser une pare buée juste à l’entrée du tube. Cette technique vous permet d’éviter le dépôt de rosée sur l’objectif ou bien sur la lame. 

D’autre part, vous pouvez installer une résistance chauffante au niveau de la lame de fermeture. Cela peut empêcher la formation de buée grâce à l’augmentation de la température localement. Le fait de recourir à ces deux alternatives pour lutter contre la rosée s’avère une excellente idée, mais sous certaines conditions.

Les précautions pour éviter la buée sur un appareil télescopique

Si on maîtrise l’origine de la buée, il sera facile de l’éviter. Cela vous permet ainsi de mieux protéger votre télescope. Les paramètres qui risquent de provoquer la formation d’un point de rosée sont nombreux. En guise d’exemple, on peut parler de la température ambiante, de la nature de la surface sur laquelle elle s’exposera ou encore de l’humidité de l’air ambiant. En général, la principale source de formation d’une buée est bien entendu la température. Deux corps à deux températures différentes échangent de la chaleur. Celui qui détient la plus chaude diffuse de la chaleur au plus froid. Et ce cas se présente souvent dans les instruments d’observation. 

En plus de ces informations utiles, il vous est aussi rappelé que l’emplacement de l’installation de votre appareil compte pour le garder en bon état. Si vous avez choisi de le poser près d’un point d’eau, le taux de l’hygrométrie augmentera, ce qui n’est pas du tout favorable pour votre matériel.

Les solutions à entreprendre pour supprimer la buée

L’équilibre thermique est important pour garder le bon fonctionnement de vos télescopes. Afin d’éviter la formation de la buée sur ces instruments, vous pouvez avoir recours à l’installation d’un pare buée. Cette option est très bénéfique parce qu’elle contribue à réduire la surface du ciel de nuit qui absorbe la chaleur de la lame correctrice. D’un autre côté, il n’est pas recommandé d’utiliser votre manche pour nettoyer les oculaires de l’appareil. Il est certain que les traces vont disparaître, mais temporairement. L’effet du frottement peut engendrer l’apparition des rayures sur vos objectifs et cela risque de vous gêner votre visibilité pendant que vous contempliez le ciel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

PUBLIER VOTRE ARTICLE