Recent Posts

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 3 décembre 2018

Le management de transition, une méthode entrepreneuriale



Né aux Pays-Bas dans les années 1970, le management de transition était connu sous le nom d’Intérim Management. Il s’agit d’une méthode consistant à confier provisoirement un poste clé au sein d’une entreprise à un manager de transition. Celui-ci aura pour but d’amorcer ou d’accompagner une phase de changement que traverse la firme. Avant, cette méthode n’était utilisée que pour résoudre des crises négatives. La fermeture de sites industriels ou le remplacement d’un dirigeant absent sont des exemples très courants. Toutefois, les raisons de recourir à la procédure ont évolué avec le temps. Ainsi, les crises positives font désormais partie de son champ d’application. La gestion d’une forte croissance ou l’amélioration de la performance interne requièrent dorénavant l’usage du management de transition. Au début des années 2000, il a connu un développement progressif en France. Grâce à la fluidité dans le monde du marché, cette pratique est devenue facilement employée.

Le profil d’un manager de transition

Étant ainsi un homme ou une femme d’action, la fonction de manager de transition requiert plusieurs compétences. Tout d’abord, son expérience doit être avérée. Son parcours professionnel est l’un des importants critères où repose son efficacité. Ainsi, la personne doit démontrer qu’il a occupé un poste à forte responsabilité pendant 15 à 25 années. Ensuite, la mobilité est un caractère inséparable de l’agent. Il peut être amené à effectuer sa mission partout en France, et même à l’étranger. Le manager de transition doit également être doté d’une aptitude d’adaptation. Comme il est sollicité dans des situations d’urgence et pendant une durée déterminée, il va rapidement assimiler la culture de l’entreprise. De plus, il doit être capable d’imposer son autorité dans son travail. Quant aux décisions qu’il prend, celles-ci doivent s’orienter vers les objectifs et des résultats. Elles seront prises selon une logique de contribution et non une logique de pouvoir.

Les différents avantages du management de transition

Le recours au management de transition procure bon nombre d’avantages pour une entreprise. Tel est le cas de l’assurance de la gestion d’un projet temporaire. Comme le manager de transition est propulsé à un poste clé, il sera en plein cœur de l’action. En tant que leader, il assumera ses responsabilités en tenant compte des spécificités humaines, conjoncturelles et organisationnelles de la firme.Aussi, les décisions qu’il prend sont toujours stratégiques et axées vers des résultats. En second lieu, l’apport d’une objectivité n’est pas à minimiser. Grâce à ce caractère, l’agent va conduire le changement et mettre l’accent sur des points de progrès. Cela ne peut être que bénéfique pour l’entreprise concernée. Enfin, même si le coût de la prestation de cette unité est important, le retour sur investissement est identifiable à travers les résultats obtenus. De ces faits, le management de transition constitue une aide précieuse pour toute société.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

PUBLIER VOTRE ARTICLE